Qui sommes nous ?

L’association Roya en Transition a été créée en janvier 2020.

Elle est animée par des habitants de la vallée, individuellement membres d’autres associations ou pas. Elles est soutenue par l’association Roya Expansion Nature (REN).

Objet de l’association: sensibiliser l’ensemble de la population de la Roya à l’urgence climatique, à la préservation des ressources de la planète, à la réduction des pollutions, à la protection des biens communs, à l’économie sociale et solidaire ; inciter ou soutenir les initiatives qui vont dans ce sens, telles que la réduction des déchets, les circuits-courts, les monnaies locales, les projets collaboratifs ou de partage (habitat, énergie, transports, production agricole).

Volet Transition écologique

Notre premier objectif pour la vallée de la Roya est d’inciter à produire moins de déchets, trier à la source puis recycler ce qui reste.

Tout ne pourra pas être retraité ou utilisé localement, mais nous pouvons faire en sorte que ne partent de chez nous que des matières propres, stockables et directement utilisables ailleurs par d’autres filière.

Volet Social et Solidaire

La Roya est depuis 2015 régulièrement concernée par les migrants qui venus d’Afrique ou du Moyen-Orient cherchent à fuir la guerre, les persécutions ou la misère et notre vallée est sur une des routes qui mène au Royaume Uni et à l’Europe du Nord, destinations favorites car de nombreuses communautés y sont déjà. Dès la création de RET, des généreux donateurs nous ont suggéré de consacrer une partie de leurs dons à aider ces migrants, parallèlement à ce que font d’autres associations de notre connaissance et comme nous l’avons fait pour des coups de pouce après la tempête Alex du 2 octobre 2020.

Nous avons donc choisi d’aider une grand-mère italienne, Delia Buonomo, qui tenait un bar à Vintimille, tout près de la gare ferroviaire, l’un des rares sites privés à avoir ouvert ses portes aux migrants, le Hobbit Bar. La clientèle régulière ayant fuit, nous avons d’abord compensé une partie des charges fixes mensuelles. Puis fin 2021, Delia, malade, a fermé définitivement le bar, pensant en réouvrir un autre plus petit quand elle irait mieux… Mais elle a continué à aider les migrants, notamment les femmes avec enfants, leur fournissant des soins, à manger, de quoi se laver et se réchauffer et en mettant à disposition de certains un appartement familial dont elle assure les charges, ce qui d’ailleurs lui a valu récemment quelques déboires, ce qui n’ pas changé son engagement à aider ceux qui sont plus malheureux qu’elle.

Cela fait maintenant plus de deux ans que nous lui versons 1000€ par moi pour l’aider dans son action. Vous trouverez des nouvelles dans la rubrique Solidaire et social.


Contacts: roya.en.transition@laposte.net

Association loi 1901
Publié au JO: 152 année. N°3. 18 janvier 2020

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.